image_1.jpg
actualités

30 ans en Haïti

Le père Richard Fréchette revient sur les 30 ans de Nos Petits Frères et Soeurs en Haïti.

Chers amis,

 

Jetez un œil à cette photo, maintenant que notre nouvelle année a commencé.

 

C'est une image de saint François, qui marque l'entrée de Francisville, notre centre en Haïti de production alimentaire, pour l'agriculture et le développement de l'énergie solaire, et de nombreuses autres activités qui créent des emplois et produisent ce que nous avons besoin localement et indépendamment.

 

Francisville illustre bien notre conviction que la création d'un travail digne crée la paix.

 

Jetez un œil à cette photo:

 

 

Aujourd'hui, nous avons béni les cinq premiers bateaux, fabriqués à la main à Francisville, et faisant partie d'une flotte d'au moins 30 bateaux que nous fabriquerons. Nous remplaçons ainsi les bateaux et les moyens de subsistance détruits par l'ouragan Matthew dans les petits villages de pêcheurs.

 

Cela fait partie de notre conviction que peu importe la force de nos programmes à Nos Petits Frères et Sœurs (NPH Haïti) et à la Fondation Saint-Luc, nous ne cessons jamais d'être de bons voisins, nous n'abandonnons jamais l’effort supplémentaire pour ceux en difficulté. C'est pourquoi nous n'avons jamais abandonné nos multiples ouvrages de première ligne dans les zones marginalisées d'Haïti. En fait, je continue à passer la majeure partie de mon temps dans le travail de première ligne.

 

Voici une dernière photo:

Voyez par vous-même, Marie est belle et heureuse.

 

Marie et de nombreux enfants comme elle ont été retrouvés abandonnés et malades dans les rues, trouvés par des employés, des policiers ou d'autres bons Samaritains qui les amènent chez nous, chez les Soeurs de Mère Theresa ou chez d'autres personnes, où ils trouvent un foyer.

 

Marie a prouvé que Père Wasson a encore une fois raison de croire (confirmé par Eric Fromm) qu'il y a une guérison profonde quand un enfant fait partie d'une communauté d'amour, et cette riche expérience du foyer élargie les perspectives d’avenir pour l'enfant qui était presque condamné. Marie a trouvé une vraie famille à NPFS Haïti dans notre maison FWAL.

 

Nos maisons d'enfants, nos écoles et nos hôpitaux renforcent notre conviction que les institutions apportent une grande valeur aux individus et à la société. Nous continuons à développer et à améliorer nos institutions et ce, avec raison.

 

En peu de temps, Nous avons célébré Noël et la nouvelle année. Nous avons célébré le douloureux septième anniversaire du tremblement de terre en Haïti. Nous célébrons une autre semaine réussie de chirurgies cardiaques à l’hôpital pédiatrique St. Damien et nous venons de célébrer une autre semaine réussie de chirurgies de la prostate avec laser à l'hôpital de la famille St. Luke.

 

Ce sont des réalisations étonnantes.

 

Ce week-end, nous allons célébrer 30 ans de Nos Petits Frères et Soeurs, et 17 ans de la Fondation St. Luke, En Haïti.

 

Comme vous le savez sûrement, la Fondation Saint-Luc a été fondée par les « hermanos mayores » (Grands frères) de Nos Petits et Frères, qui voulaient tendre la main, de la même manière que NPFS, mais aux enfants défavorisés et aux adultes dans des conditions extrêmes de pauvreté.

 

Cela doit surement rendre Père Wasson fier.

 

Son rêve était de voir ses enfants devenir des membres de la société généreux, productifs et attentionnés.

Le personnel et les enfants de Nos Petits Frères et Sœurs célébreront cette semaine de nombreuses activités à Sainte-Hélène (notre demeure d'origine en Haïti, fondée par le Père Wasson). Ce sera suivi d'une semaine de visite des hôpitaux et des prisons avec des paquets de soins.

 

 

Saint-Luc célébrera l’occasion cette semaine en organisant une embarcation massive de bateaux dans les régions du sud détruites par l'ouragan.

 

L’utilisation de bateaux est en partie motivée par les difficultés auxquelles nous avons fait face pendant nos nombreux longs et fatigants voyages en caravanes dans la région.  Ces voyages en caravanes se sont avérés peu efficaces étant donné la durée du trajet, le poids limité d’approvisionnement que nous pouvions transporter et les dommages aux personnes et aux véhicules impliqués.

 

D’autant plus considérant la récente arrestation et l'extradition vers les États-Unis d'un sénateur de Jeremie qui a conduit à un blocage continu de la route menant à Jeremie et au harcèlement de la population locale et étrangère.

 

Nous partirons dans les dix jours qui suivent avec un bateau loué contenant 1 000 000 livres d’approvisionnement et, nous l’espérons, avec les cinq nouveaux bateaux que vous voyez sur les photos ci-dessus.  Nous apporterons des matériaux de construction pour nos écoles, des matériaux pour les toitures des habitants de La Seringue, Saint-Victor et Dame Marie. Nous apporterons des graines, des ignames, des bananiers et des cocotiers pour rétablir l'agriculture, et un approvisionnement de haricots et de riz pour compenser la faim pendant que les jardins continuent de croître.

 

Tout cela est une continuation de notre travail pour aider les personnes les plus touchées par l'ouragan, le désir d'aider 5000 familles à retrouver leur foyer et des moyens de subsistance rendue possible par vos soins et votre générosité.

 

Je dirais que, toutes choses considérées, la nouvelle année 2017 a connu un excellent départ.

Célébrez avec nous. Rejoignez-nous à l'aide, et dans la prière.

Par ailleurs, je suis aussi fier de fêter ma 30e année en Haïti!

 

Priez avec moi afin d’avoir encore de nombreuses années devant moi effectuant ce travail.

 

Je vous remercie, et s'il vous plaît acceptez nos humbles prières pour vous et vos familles.

 

Fr. Rick Frechette

 

 

 

Vous avez des questions ?

L'équipe NPFS est à votre disposition afin de répondre à toutes vos questions.

 

 

NPFS France

lun-ven: 09h-13h / 14h-17h

Tel: 01 60 34 33 33

Mail: info(at)nospetitsfreresetsoeurs.org


Nos Petits Frères et Soeurs