DrBlaiseHaiti.jpg

Dr Blaise et son parcours de rétablissement !

«Tout ce que je suis capable de faire est grâce au programme de thérapie NPFS, à ma physiothérapeute Norma Lopez et à mon orthophoniste Juna Devil. Ils font un travail incroyable pour faire de ce programme un succès.»

Le Dr Blaise a travaillé pour NPFS pendant de nombreuses années, sauvant la vie d’enfants en tant que médecin dans notre maison phare de Sainte-Hélène, et ayant travaillé dans tout le pays. Après avoir travaillé longtemps à l’hôpital pédiatrique de Saint-Damien, elle a décidé de s’absenter un moment pour élever ses deux enfants.

Une fois que ses enfants étaient plus âgés, le Père Rick Fréchette lui a demandé de revenir et elle a rapidement retrouvé son rythme à NPFS, contribuant au démarrage des programmes de St. Luke et de l'hôpital familial de St. Luke.

Lorsque le tremblement de terre dévastateur de 2010 s'est produit, le Dr Blaise a apporté son soutien professionnel à NPFS Haiti, en particulier à notre hôpital pédiatrique de St. Damien, qui a traité les patients touchés par la catastrophe.

En octobre 2010, elle a géré les camps hospitaliers dédiés à soigner l'épidémie de choléra qui ont rapidement ouvert leurs portes pour sauver la vie de nombreuses personnes gravement déshydratées.

Cependant, en 2013, le Dr Blaise a subi un grave accident vasculaire cérébral et a dû se rendre aux États-Unis pour y être soignée. Selon sa physiothérapeute, Norma Lopez, le Dr Blaise a été diagnostiquée avec un AVC, qui a fortement affecté le côté gauche de son cerveau.

Depuis son accident vasculaire cérébral, le Dr Blaise se rend régulièrement au NPFS pour suivre des séances de thérapie physique et d’orthophonie. Elle reçoit un traitement de réadaptation deux fois par semaine. Elle fait beaucoup d'efforts pour guérir. Son état s’est amélioré mais malheureusement, à cause des dommages au cerveau, elle n’a toujours pas complètement récupéré.

Le Dr Blaise participe à notre programme de thérapie à Kay St. Germaine depuis près de six ans. Elle explique qu’elle n'était pas capable de parler, de marcher ou même de se reconnaître après son AVC. Mais maintenant, sa capacité à parler est revenue, même si cela est partiel.

Notre programme destiné aux patients handicapés, à Kay St. Germaine, a débuté en 2008. Il offre des services de thérapie physique / musculaire et d'orthophonie aux enfants atteints d’handicaps neurologiques et aux adultes victimes d'AVC et de blessures. Nous avons une équipe de spécialistes, de bénévoles et un personnel local incroyable, qui travaillent tous les jours afin d’aider les personnes dans le besoin.

Selon le Dr Blaise : «Tout ce que je suis capable de faire est grâce au programme de thérapie NPFS, à ma physiothérapeute Norma Lopez et à mon orthophoniste Juna Devil. Ils font un travail incroyable pour faire de ce programme un succès.»

Après des années de travail acharné et de thérapie, la Dr Magareth Blaise peut maintenant continuer son travail de médecin.