Au service des plus démunis

Haïti est le pays le plus pauvre de l’hémisphère occidental avec avec un Produit Intérieur Brut (PIB) par habitant de 870$ en 2018 et un Indice de Développement Humain (IDH) de 163 sur 188 pays en 2016. Par ailleurs, plus de 93% du territoire et plus de 96% de la population sont exposés aux catastrophes naturelles : ouragans, tremblements de terre et inondations.

Nos Petits Frères et Sœurs, particulièrement active en Haïti, soutient des programmes d’aide à l’enfance, d’accès aux soins et d’accès à l’éducation pour les enfants en situation de grande précarité. L’aide humanitaire que nous apportons contribue à réduire le cycle infernal de la misère en Haïti.

L’accès aux soins

L’hôpital pédiatrique St Damien

Situé à Tabarre, St Damien a ouvert en  1989 pour sauver la vie d’enfants qui succombaient à de nombreuses maladies infectieuses. Au fil des ans, St Damien est devenu l’hôpital pédiatrique de référence dans le pays. Rénové en 2006, il a une capacité de 213 lits.

L’hôpital offre des soins de qualité aux enfants les plus démunis. Plus de 80 000 patients par an bénéficient des services de l’hôpital et de ses programmes. En 2018, plus de 16 000 consultations y ont été données. Elles sont quasiment gratuites (montant symbolique à verser en fonction de ses possibilités) et comprennent les médicaments.

L’hôpital dispose d’un service d’urgences, traite la malnutrition, la déshydratation et les maladies infectieuses et non-infectieuses. Depuis le tremblement de terre de janvier 2010, l’hôpital a développé considérablement sa maternité et son service néonatologie.

Le centre Ste Germaine

Ouvert en 2008, Ste Germaine est un centre de physiothérapie, de rééducation et d’éducation spécialisée. Des séances de kinésithérapie, d’ergothérapie et d’orthophonie sont notamment disponibles pour les enfants et jeunes adultes en situation de handicap.

Nos foyers en Haïti

Nous possédons en Haïti, 3 foyers pour enfants abandonnés ou en situation de grande précarité. Au sein de ces foyers, nos enfants prennent un nouveau départ et retrouvent amour et sécurité grâce à des éducateurs attentionnés et à des structures adaptées à chacun.

Le foyer Ste Hélène

Il s’agit du tout premier programme de notre grande famille en Haïti. 350 enfants (dont plus de 30 en situation de handicap), abandonnés, vulnérables et/ou issus de familles démunies sont accueillis dans ce foyer, situé à Kenscoff, avec leurs frères et sœurs. Âgés de 3 à 18 ans environ, ces enfants sont aimés, soignés, protégés et prennent un nouveau départ dans leur propre pays pour en devenir les acteurs de demain.

Ils sont scolarisés dans l’école Ste Hélène et ce, jusqu’à la fin du collège. Ils pourront ensuite poursuivre leurs études à Tabarre (lycée et programme universitaire Don Bosco). Ils y seront soutenus et encouragés jusqu’à ce qu’ils terminent leurs études et soient indépendants.

Le foyer St Simon

Le Foyer St Simon, situé à Tabarre, est spécialisé dans l’accueil d’enfants abandonnés et en situation de handicap. Ouvert en 2015, il peut aujourd’hui accueillir jusqu’à 40 enfants.

Quel que soit leur handicap et sans limite d’âge, les enfants sont aimés, protégés, soignés et pris en charge pour qu’ils puissent s’épanouir et développer leur potentiel et leur autonomie.

Le foyer Ste Anne

Le foyer Ste Anne accueille à Tabarre environ 30 enfants de moins de 6 ans. Ils y sont aimés, protégés et accueillis sans âge minimum.

Les enfants âgés de 2/3 ans intègrent les petites sections de l’école maternelle FWAL. Après 6  ans, ils rejoignent leurs aînés dans notre principal foyer : Ste Hélène, à Kenskoff.

Nos écoles en Haïti

Parce que l’accès à l’éducation est l’une de nos priorités, nous avons développé nos propres écoles en Haïti. L’une de nos écoles est spécialement dédiée aux enfants en situation de handicap. Nous souhaitons en effet que chaque enfant puisse avoir la chance de bénéficier d’une bonne éducation, quelque soit son milieu social ou sa condition physique.

L’école Ste Hélène

L’école Ste Hélène est ouverte aux enfants du foyer Ste Hélène mais aussi aux enfants des familles démunies vivant à proximité. Près de 500 élèves externes fréquentent ainsi l’école. Ils bénéficient d’un plat chaud tous les midis et disposent d’un uniforme, de fournitures scolaires et de livres. Les cours proposés vont de la maternelle à la fin du collège.

L’école FWAL

L’école FWAL est née au lendemain du tremblement de terre de 2010, qui a détruit plus de 3 000 écoles à Port-au-Prince. Elle permet aujourd’hui à des enfants dont les parents sont trop pauvres d’être scolarisés et de se construire un avenir. La scolarité est gratuite et les élèves bénéficient d’un plat chaud tous les midis. Ce plat chaud constitue souvent le seul vrai repas de la journée pour ces enfants.

De la maternelle jusqu’à la fin du collège, l’école FWAL accueille environ 900 élèves, majoritairement externes et issus de familles démunies.

L’école Ste Germaine

Une éducation spécialisée est dispensée par des experts à environ 80 enfants en situation de handicap mental et/ou physique. L’école dispose de 9 classes et d’une salle sensorielle.

NPFS en Haïti*

  • 963 enfants pris en charge intégralement (hors bénéficiaires externes de nos programmes)
  • 94 737 services de proximité fournis (consultations, scolarité, bourses, dons en nature, services sociaux…)
  • 964 personnes employées localement

*données 2017