Bijou et Alfredo
DSC_0788.JPG
Bijou
familles

L’enfant abandonné dans un champ

Bijou, 4 mois, Haïti

Depuis plus de 60 ans, Nos Petits Frères et Sœurs aide les enfants vulnérables d'Amérique Latine et des Caraïbes, en les encourageant à développer leur potentiel unique et à devenir des membres productifs de la société en servant leur communauté.

 

Chez NPFS Haïti, lorsque les enfants terminent l’école secondaire ils quittent nos foyers pour poursuivre leurs études supérieures, tout en vivant avec leur famille, seuls ou bien dans nos logements NPFS avec d'autres étudiants. 

Un jeune homme appelé Alfredo, qui a passé son enfance dans l’un de nos foyer en Haïti, a récemment trouvé abandonnée dans un champ une petite fille de 4 mois appelée Bijou*.  C'était tôt le matin, Bijou était bien habillée mais pleurait de peur.

Rapidement un groupe d'étudiants de notre école s’est formé autour de la petite fille, alerté par ces cris.  Les étudiants se sont dits « Nous ne pouvons pas laisser la petite sur le sol, les animaux viendront la manger! ».  Selon Alfredo, à cet instant-là, il était ému car il s'est souvenu du moment où lui et sa sœur ont été abandonné par leur mère. Leur mère qui avait trouvé un endroit où passer la nuit, mais le lendemain Alfredo et sa sœur se sont retrouvés seuls et depuis ce jour ils ne l’ont plus jamais revue.  Alfredo a décidé d'agir, il a immédiatement pensé qu'il devait protéger cet enfant.

Alfredo a appelé Kenson Kaas, le directeur national de NPFS Haïti pour l'informer de la situation.  Kenson, qui a par ailleurs  également grandi au sein de NPFS a été touché par cette histoire et a chargé Alfredo d'amener la petite à l'Hôpital pédiatrique Saint Damien de Nos Petits Frères et Sœurs pour faire pour faire un bilan de santé.

Lorsqu’Alfredo est arrivé à Saint Damien avec Bijou, les infirmières ont réalisé qu’elle était atteinte  d’hydrocéphalie. Cependant, l’hôpital Saint Damien n'est pas équipé pour traiter cette pathologie.  Bijou a également été diagnostiqué d’une sévère épilepsie.  Les médecins de Saint Damien l'ont vite orientée vers l'hôpital Bernard Mevs, qui reçoit des physiciens spécialistes de ces conditions.  Les enfants atteints d'hydrocéphalie sont souvent victime de crise ce qui pourrait expliquer pourquoi la mère de Bijou l'aurait abandonné. En Haïti, lorsqu’un enfant souffre d’un handicap, peu importe lequel, il a de grandes chances d'être humilié ou d'être abandonné par sa mère ou sa famille car les coûts pour l’élever sont onéreux et il a besoin de beaucoup d'attention.

Après le séjour de Bijou à l'hôpital Bernard Mevs, elle est retournée dans notre foyer Sainte Anne où nos employés et infirmières ont pu prendre soin d'elle en contrôlant ses crises et en répondant à ses besoins de santé quotidiens.  Bijou a aussi reçu du lait fortifié pour l'aider à prendre du poids.  Elle a par ailleurs des rendez-vous avec des spécialistes de Bernard Mevs, et nous sommes reconnaissants pour cette collaboration entre les établissements d’Haïti. La chirurgie est une possibilité pour Bijou afin de l'aider avec son hydrocéphalie.

Nous remercions Alfredo et sa compassion qui a aidé un enfant vulnérable dans le besoin. Comme le Père Wasson, fondateur de NPFS, a déclaré: « Mes enfants doivent prendre soin des gens. Ils doivent être en mesure de partager avec d'autres et de s'occuper des personnes à l'extérieur qui ont besoin de leur aide - pour les développer humainement et cela signifie de les aider à la fois à devenir des bons chrétiens mais aussi des personnes productives qui réussiront dans leur propre pays. »

Alfredo est certainement l'exemple que Père Wasson a enseigné à nos enfants et que NPFS continue de transmettre à d'autres. Nous sommes reconnaissants de pouvoir soigner les malades et les nécessiteux tous les jours en Haïti et dans tous les pays ou NPFS intervient.

 * Nom changé pour la protection de la vie privée de l’enfant.