For a better life

En route pour l'université

Alena 21 ans, Johny 23 ans, Rodrigo 20 ans, Bolivie

Les trois premiers enfants qui sont arrivés dans notre foyer de Bolivie étudient actuellement à l'université. Les études supérieures sont indispensables pour rompre le cercle vicieux de la pauvreté et constituent un pilier très important de nos programmes.

L'enseignement est incontestablement la solution pour diminuer la pauvreté, améliorer la santé et favoriser une participation plus active aux processus sociaux de la démocratie et du renouveau. Bref, l'enseignement ouvre la voie vers une vie meilleure. Surtout dans un pays comme la Bolivie, où tous les espoirs sont entre les mains des jeunes qui ont reçu une formation. En effet, ces jeunes gens éduqués sont capables d’assurer un avenir meilleur à leur pays.

Lorsque l'on demande à nos enfants de NPFS Bolivie ce qu'ils veulent faire lorsqu'ils auront obtenu leur diplôme, la plupart disent: « étudier à l'université! ». Ils savent à quel point un bon emploi est important. Mais envoyer les enfants à l'université coûte cher aux foyers. Nous sommes très fiers que les quatre « pequeños » les plus âgés de notre foyer étudient à l'université et nous sommes heureux que vos dons leur permettent de réaliser leur rêve.

Alenia est une jeune fille curieuse et attentive qui effectue des études d’ingénieur industriel. Elle n'est pas seulement enthousiaste à l’idée de gagner sa vie, elle veut aussi contribuer au développement de son pays. Les mathématiques sont sa matière favorite. Alenia vit à Santa Cruz, à environ deux heures de route du foyer. Elle vient régulièrement nous donner un coup de main pendant le week-end et les vacances. « Je suis très heureuse ici, auprès des enfants et de mes frères et sœurs », dit-elle.

Un de ses frères, Jhonny (23 ans), va à l'université de Montero avec Rodrigo (20 ans). Ils ont commencé en mars, à la fin de leur service militaire. Ils ont choisi la même orientation: ingénieur en production pétrolière, ce qui est logique étant donné que la Bolivie est un pays qui possède d'énormes réserves de pétrole. Plus tard, Rodrigo voudrait voyager à l'étranger. Jhonny souhaite « un bon emploi, une maison et une famille, et le moins de soucis possibles ». Les deux garçons partagent une chambre où ils cuisinent et mangent ensemble. Ils séjournent au foyer pendant les week-ends et les vacances.

Ces trois étudiants sont arrivés en 2005, alors que le foyer de Bolivie venait tout juste d'ouvrir. Ils se rendent compte que sans cette aide leur avenir aurait été beaucoup plus sombre. Le foyer leur a ouvert de nombreuses portes.

Aidez les enfants de Bolivie ou d'un autre pays en devenant parrain ou marraine.