Een toekomstige douanier

Le futur douanier

Julio, 20 ans, Salvador

Les statistiques gouvernementales révèlent que seulement cinq pour cent de la population salvadorienne ont un diplôme universitaire.

Au Salvador, il n'y a pas de salaire décent sans diplôme. Et même les diplômés travaillent parfois comme ouvriers et gagnent un salaire minimal. C'est pourquoi il est extrêmement important que les jeunes aillent le plus loin possible dans leurs études. 

Julio s'est fixé comme objectif d’être douanier et de travailler dans un service public. Ses débuts dans la vie ont été difficiles. Il n'a jamais connu son père et sa mère l'a abandonné quand il avait 3 ans. Julio se souvient d'avoir vécu dans une famille où il était maltraité. Suite à cette expérience traumatisante, il fut rapidement placé dans un autre foyer où il séjourna pendant quelques mois.

Julio avait 10 ans à son arrivée dans notre foyer du Salvador. Il s’est toujours montré reconnaissant pour tout ce qu'il a reçu chez nous. Il aime évoquer la philosophie du père Wasson: « Aime les autres comme toi-même. » En d'autres termes, il faut agir comme vous le faites, vous qui aidez les enfants sans les connaître.

Il est actuellement en deuxième année de l'enseignement supérieur, dans la section douane et logistique. Comme tous les autres étudiants de son âge, il vit en ville et bénéficie d'un soutien financier. Mais le coût est extrêmement lourd. Il garde pourtant sa confiance et sait qu'un jour, il pourra rendre ce qu’il a reçu à la famille qui l'a soutenu et aidé à devenir quelqu'un dans le domaine professionnel. 

« S'il vous plaît, aidez le foyer à payer mes dépenses. Mes frais comprennent: le logement, le transport, les repas et collations, les vêtements, les livres, l'argent pour les cours et les menues dépenses, plus le minerval à payer deux fois par an. »

 

Pourriez-vous envisager de parrainer Julio ou un autre enfant ?