Lorena.jpg
NPH_Honduras_2018_Children_141.jpg

Lorena

Thérapie et croissance ! Lorena, une enfant avec un passé de malnutrition, excelle avec l'aide de l'ergothérapie.

Lorena, une enfant avec un passé de malnutrition, excelle avec l'aide de l'ergothérapie.

Les traitements à NPH varie considérablement. Au Honduras, nos thérapeutes et professionnels de la santé apportent un coup de main à de nombreux enfants, chacun présentant des défis et des opportunités uniques.

Pour les personnes qui souffrent de malnutrition et qui deviennent partie de la famille NPH, nous nous focalisons sur des problèmes spécifiques.

Rencontrez Lorena, * qui est née sans certificat de naissance officiel - les travailleurs sociaux ont établi son âge en faisant leur propre enquête. Lorena était mal nourrie et retardée dans son développement.  Elle est entrée chez NPFS Honduras à l'âge de 2 ans.

En raison de l'environnement dans lequel elle vivait avant NPFS, son développement physique et sa motricité fine ont été retardés, ce qui a rendu difficile l'interaction avec les enfants de son âge. De plus, Lorena souffre d’un retard de développement de la cognition et d’un trouble du contrôle des impulsions. Elle continue aujourd’hui à recevoir l’assistance des professionnels de la santé de NPH pour ces problèmes. 

Trois bons repas par jour, accompagnés de portions régulières de lait et de collations quotidiennes, ont aidé Lorena à rattraper le temps perdu dans son développement. Quoique la nutrition soit cruciale pour maintenir sa croissance physique, un soutien individuel plus important est nécessaire pour son développement normal de compétences dont elle était carencée.

Les séances d'ergothérapie hebdomadaires de Lorena l'ont aidée à surmonter de nombreux défis quotidiens. Au fur et à mesure que Lorena s'est développée et a subvenu à ses besoins nutritionnels, ses objectifs thérapeutiques (établis par des thérapeutes professionnels) ont changé. Son objectif actuel est de se concentrer sur sa capacité à accomplir des tâches quotidiennes.

«Nous avons beaucoup travaillé sur la façon de s'habiller et d'utiliser un crayon pour pouvoir aller plus loin à l'école», explique Maria, une ergothérapeute autrichienne qui travaille depuis un an au Honduras.

Travailler sur le développement cognitif de Lorena est également une partie cruciale de sa thérapie.

«Nous travaillons à participer à des activités pendant plus de 10 minutes à la fois», a poursuivi Maria, un seuil critique pour sa capacité à réussir à l'école.

Alors que Lorena continue d'avancer dans sa thérapie, beaucoup de choses restent hors de portée, ce qui a un impact sur sa capacité à réussir à l'école. Il y a beaucoup de luttes, mais elle progresse.

«Elle a fait de grands progrès. Elle a récemment commencé à mettre des boutons sur des vêtements. C'est une étape importante dans le développement de la motricité fine chez les jeunes enfants», explique Maria.

Lorena a également progressé dans le développement cognitif: Récemment, elle a complété un parcours d'obstacles, construit par des ergothérapeutes, à l’aide d’orientations verbales.

«Elle a également commencé à apprécier la peinture et le dessin - les deux aident à la coordination œil-main.  Elle aime aussi venir à des séances de thérapie, ce qui montre une envie de continuer à apprendre.»

Lorena entre à la maternelle, elle continuera à recevoir une thérapie hebdomadaire à l'école et NPH continuera à s'assurer qu'elle a un endroit sûr et sain pour grandir.