Josepha Guatemala

Pour aider les autres

Josepha, 14 ans, Guatemala

Le système d'enseignement officiel est tellement inefficace au Guatemala que le pays est confronté au taux d'analphabétisme le plus élevé d'Amérique latine et du monde.

Bien que la Constitution stipule que les enfants sont légalement obligés d'aller à l'école jusqu'à l'âge de 15 ans, on estime à deux millions le nombre d'enfants non-scolarisés. Bien que les écoles de l'État soient théoriquement gratuites, les parents doivent participer financièrement, par exemple pour payer les uniformes et les fournitures scolaires. En conséquence, les enfants de familles pauvres ont des difficultés à suivre un enseignement.

Josepha, 14 ans, n’allait que rarement à l'école. Son père ne pouvait pas payer les frais scolaires exigés.

Son histoire ressemble à celle de beaucoup d'enfants guatémaltèques... Sa mère est décédée quand elle avait quatre ans. Elle vivait avec son père dans une petite maison jusqu'au jour où il n'a plus été en mesure de s'occuper d'elle en raison d’un mauvais état de santé et d'une situation financière très difficile. Même si de nombreux enfants pourraient être accueillis par leurs grands-parents, une tante, des voisins ou un orphelinat public, leur vie n'en serait pas meilleure pour autant.

Heureusement, il en a été autrement pour Josepha… En février 2011, elle fut accueillie à la Casa San Andrés, le foyer de Nos Petits Frères et Sœurs au Guatemala.

Alors qu'elle n'avait pratiquement jamais été à l'école, elle devint la meilleure élève de sa classe. Elle prit très vite goût à l’étude. Elle aime étudier les mathématiques et les sciences et elle est incollable dans ces matières. Elle a aussi beaucoup d'amies à l'école. Elle est un exemple pour tous. À la fin de ses études secondaires, elle aimerait étudier la médecine. Son rêve? Aider les autres. 

L'histoire de Josepha est frappante. Son lourd passé émotionnel, le décès de sa mère et l'éloignement de son père l'ont finalement conduite chez Nos Petits Frères et Sœurs. Ici, des possibilités auxquelles elle n'aurait jamais osé rêver lui ont été offertes grâce à de nombreux donateurs dans le monde entier.

En devenant parrain ou marraine, vous pouvez aider Josepha à réaliser son rêve ou offrir des perspectives d'avenir à un autre enfant.