nicaragua milagro luisa at NPH

Sœurs pour toujours

Milagro, 10 ans, et Maria Luisa, 8 ans, Nicaragua

Le Nicaragua est avec Haïti l'un des pays les plus pauvres de l'hémisphère occidental. D'après le Programme des Nations Unies pour Développement, 48% de la population du Nicaragua vit sous le seuil de pauvreté. Avant l'arrivée de Milagro et de Maria Luisa au foyer, leur famille de cinq enfants ne pouvait pas survivre avec le salaire de $1,20 par jour que gagnait leur frère.

Milagro et Maria Luisa vivaient avec leur sœur aînée Silvia qui, à l’époque, était leur seul soutien. Leur mère était décédée lorsqu'elles étaient très jeunes alors que leur père avait déjà abandonné la famille. Elles se trouvaient dans une situation extrêmement difficile: seule la cousine de leur mère s'occupait d'elles. 

Le principal soutien économique et familial venait de leur frère qui travaillait dans les champs et gagnait $1,20 par jour, un montant insuffisant pour subvenir aux besoins de toute la famille. Ils vivaient dans une cabane fabriquée avec quelques planches en bois, des bancs leur servaient de lits, et il n’y avait ni eau courante, ni toilettes. La structure de la cabane était réduite à sa plus simple expression. En raison des trous béants, la famille était à la merci des intempéries, surtout pendant la saison des pluies.

Ces enfants ne possédaient pratiquement rien pour répondre à leurs besoins d'éducation, d’hygiène, de nutrition et de santé. Mais les choses ont changé le jour où ils sont arrivés au foyer. Aujourd'hui, ils sont bien intégrés aux autres enfants et aux éducateurs, et ils vont à l'école. Étant donné que leur vie était difficile avant leur arrivée chez nous, ils aiment s'amuser mais sont aussi très mûrs pour leur âge. Le lien solide qui les unit est indéniable et clairement visible.

Le seuil de pauvreté officiel au Nicaragua correspond à un revenu de $350 par an. Dix-sept pour cent de la population pauvre vivent dans un dénuement extrême, avec moins de US$185 par an.

*Source : nationsencyclopedia.com