Les questions de santé en Amérique latine et aux Caraïbes.

Plus de la moitié des enfants du tiers monde manquent cruellement de produits de première nécessité.

Notamment d’une alimentation adaptée, d’un logement adéquat, d’eau potable et de soins médicaux de qualité.

  • Près de 50% de la population en Amérique latine vit dans la pauvreté, ce qui contribue aux faibles niveaux des soins de santé.
  • À travers l’Amérique latine, 1,5 millions de gens vivent avec le VIH/SIDA.
  • Les insectes et les maladies d’origine hydrique posent d’importants problèmes médicaux dans toute la région.

Les soins médicaux chez NPFS

Avant de rejoindre notre famille, beaucoup de nos enfants n’ont jamais consulté un médecin ou un dentiste et souffrent souvent de malnutrition et/ou de maladies pourtant évitables.

Tous les enfants reçoivent un bilan de santé à leur arrivée et sont vaccinés au besoin. Si un enfant est malade ou souffre d’une maladie chronique, le personnel médical de NPFS s’assure qu’il/elle reçoit un traitement fondé sur des données probantes. Par exemple des médicaments sûrs et efficaces, et toute thérapie nécessaire, y compris physique, professionnelle, artistique, de la parole et psychologique.

Le personnel se concentre également sur l’instauration de modes de vie sains afin que les enfants puissent réussir à l’école et exceller en tant que membres de la famille NPFS.

Chaque foyer met l’accent sur des programmes de mieux-être qui comprennent des programmes de nutrition, d’hygiène, d’éducation sanitaire, de sports et de loisirs.

En plus de garantir la bonne santé des enfants, NPFS réalise des activités de sensibilisation pour les communautés environnantes.

Par exemple, l’hôpital pédiatrique St Damien en Haïti s’occupe de plus de 100 enfants par jour. Le Centre de chirurgie One World au Honduras fournit des services ambulatoires aux enfants de NPFS et aux populations rurales pauvres ainsi qu’une formation médicale.

Globalement, chaque année grâce à nos programmes de santé, des milliers d’enfants de la famille NPFS ou non reçoivent des soins médicaux de qualité.

Les réalités nationales

BOLIVIE : Seulement 42 % de la population des zones rurales utilisent des installations sanitaires adéquates.

RÉPUBLIQUE DOMINICAINE : 62 % des enfants de 6 à 24 mois n’ont pas un régime alimentaire minimum acceptable.

LE SALVADOR : 70 % des enfants révèlent avoir été maltraités dans leur foyer.

GUATEMALA : On estime que 67 000 enfants naissent chaque année avec une déficience mentale due à une carence en iode.

HAÏTI : 40 % de la population n’a pas accès à une source d’eau propre et 80 % n’a pas accès à des installations sanitaires.

HONDURAS : Plus de 50 % des enfants de 6 à 24 mois sont anémiques.

MEXIQUE : A déclaré l’épidémie de diabète, urgence nationale – environ 13 millions de personnes sont en effet atteintes de la maladie.

NICARAGUA : 40 % de la population n’a pas accès aux soins médicaux.

PÉROU : Le risque de maladies infectieuses majeures est très élevé.

Avoir un impact

NPFS transforme la vie des enfants vulnérables en Amérique latine et aux Caraïbes en soutenant les foyers, les services de santé et les programmes d’éducation de NPFS.

Ensemble, nous aidons les enfants à surmonter leur pauvreté et devenir des guides dans leurs propres communautés.

Actuellement, NPFS soutient plus de 6 200 garçons et filles en Bolivie, en République dominicaine, au Salvador, au Guatemala, en Haïti, au Mexique, au Nicaragua et au Pérou.

Nos programmes de sensibilisation communautaire ont fourni plus de 140 000 services en 2017.

849 de nos enfants souffrent de maladies chroniques.