Qu’est-ce qu’une Association Humanitaire ?

Nous sommes une association humanitaire non gouvernementale, fondée en 1954 à Mexico par le Père William Wasson dont voici une citation :

« Le plus important à mes yeux est que mes enfants pratiquent la charité, parce que s'ils aiment, ils seront aimés. C'est ce qui rend leur travail efficace et effectif, ils exerceront une influence sur leurs propres enfants, sur la société à laquelle ils appartiennent, et ils trouveront le salut ».

Pour notre grande famille, l’être humain est une richesse inestimable qui mérite toute notre considération et notre attention.

Soigner, héberger, nourrir, offrir une éducation de qualité et une formation spirituelle aux enfants vulnérables... La mission humanitaire de notre association est de venir en aide aux enfants orphelins, abandonnés ou malades.

Face aux ravages de la pauvreté, aux difficultés climatiques, à la corruption généralisée, l’association Nos Petits Frères et Sœurs se bat pour défendre une certaine conception de l’humanité.

Respect, tolérance, éducation, amour de son prochain, foi … notre organisation d’aide humanitaire se construit jour après jour sur ces valeurs essentielles.

« Si l’on veut changer le monde, commençons par changer le cœur des enfants »

Père William Wasson. (1923 – 2006) Fondateur de Nos Petits Frères et Sœurs

Nos Petits Frères et Sœurs

Notre association humanitaire œuvre au service des familles et des enfants en difficulté au Mexique, au Honduras, en Haïti, au Nicaragua, au Guatemala, au Salvador, en République Dominicaine, au Pérou, en Bolivie.

Aider les enfants en difficulté à se construire un meilleur avenir est notre mission.

Garçons et filles grandissent en sécurité au sein de nos orphelinats. Ils savent qu'ils ne seront jamais obligés de partir et qu'ils ne seront jamais séparés de leurs frères et sœurs.

Lecture, culture générale, apprentissage… nos enfants sont scolarisés et encouragés à se cultiver dans nos propres écoles. Notre association pour les familles et les enfants transmet également les valeurs chrétiennes de respect, de partage et d’amour inconditionnel pour son prochain.

Pris en charge dès leur plus jeune âge jusqu’à la fin de leur scolarité, chaque enfant que nous accueillons participe à son tour à l’éducation des générations futures.

Responsables de leur travail, de leurs études et de leurs relations avec les autres, nos enfants sont fiers de contribuer à faire vivre notre grande famille.

Des écoles, des foyers et un Hôpital pédiatrique.

En Haïti, nous disposons de nos propres structures pour soigner, enseigner et accompagner chaque enfant sur son chemin de vie.

378 enfants abandonnés, orphelins et enfants de familles démunies âgés de 3 à 18 ans sont accueillis avec leurs frères et sœurs au foyer de Kay Sainte Hélène. Quel que soit leur niveau scolaire, ils sont scolarisés jusqu’à leur entrée au lycée.

Au sein de notre foyer Kay Sainte Anne, nous prenons soin de 16 enfants de moins de 3 ans, abandonnés, orphelins et/ou issus de familles démunies et dont les parents ne peuvent veiller sur eux.

Quant au foyer Kay Saint Simon, il nous permet d’offrir un nouveau départ à 19 enfants abandonnés ou orphelins et en situation de handicap.

Urgences, services maladies infectieuses et non infectieuses, oncologie, lutte contre la malnutrition, service néonatologie… Notre Hôpital Pédiatrique Saint Damien est un centre de soin reconnu et indispensable pour poursuivre notre action humanitaire.

Une ONG internationale

ONG internationale, Nos Petits frères et Sœurs est une association humanitaire particulièrement active en Haïti. A travers nos écoles, nos dispensaires et notre hôpital pédiatrique, nous prenons soin de plus de 880 enfants abandonnés et orphelins.

Nous leur offrons un nouveau départ dans un environnement familial et un accès aux soins de qualité.

Membre de NPHI (Nuestros Pequenos Hermanos International), Nos Petits Frères et Sœurs est une association de loi 1901, reconnue à caractère exclusif de bienfaisance.

L’aide humanitaire en Haïti que nous apportons casse le cycle infernal de la misère et redonne du souffle à l’espérance de vie.