L’histoire de la famille NPH

En 1954, par une chaude journée d’été, un jeune garçon est entré dans une église à Cuernavaca, au Mexique. Il s’appelait Carlos, et sa faim l’a conduit à voler de l’argent dans la boîte destinée à la collecte. Arrêté, Carlos devait être puni sévèrement pour son crime. C’était ainsi au Mexique de cette époque. Le père William Wasson, nouveau prêtre ordonné de l’église, a alors sollicité la clémence de la cour. Il a demandé au juge la garde de Carlos, afin de le nourrir, le vêtir, et lui offrir un toit. Le juge a accepté.

Et depuis, le juge a continué à confier des garçons au père Wasson. À la fin de l’année, 32 garçons furent confiés à ses soins. C’est ainsi que Nuestros Pequeños Hermanos (NPH – espagnol pour « Nos Petits Frères et Sœurs ») est née.

Une famille pour les enfants vulnérables depuis 1954….

NPH offre aux enfants vulnérables un moyen de sortir de la pauvreté. Nous les nourrissons et leur offrons un accès aux soins et une éducation. Plus important encore, ils reçoivent l’amour qui leur a tant fait défaut.

Dans la mesure du possible, nos programmes prennent en charge les enfants dans leurs propres maisons, avec leurs propres familles. Si cela s’avère impossible, ils peuvent rejoindre la famille NPH dans l’un de nos foyers.

N’hésitez pas à nous contacter pour en savoir plus sur nos actions !

….et qui s’agrandit encore à travers le monde

Dans les années qui ont suivi la création de NPH, plusieurs bureaux se sont installés aux États-Unis, ainsi qu’au Canada et plus tard dans plusieurs pays d’Europe.

Le bureau français, quant à lui, a vu le jour en 1995 et travaille particulièrement pour Haïti avec le Père Richard Fréchette.

NPH a également continué à se développer en Amérique latine. Nous avons sauvé et élevé plus de 20 000 garçons et filles à travers toute l’Amérique latine et les Caraïbes.

Aujourd’hui, NPH pilote des programmes humanitaires pour les enfants et gèrent des foyers familiaux en Bolivie, en République dominicaine, au Salvador, au Guatemala, en Haïti, au Honduras, au Mexique, au Nicaragua et au Pérou.

Pour des besoins toujours plus croissants

La pauvreté associée à la violence et aux problèmes de santé publique dans les pays d’Amérique latine rendent notre travail plus important que jamais.

13,4 millions d’enfants sont devenus orphelins du fait du VIH. Cette année, rien qu’au Guatemala, cette épidémie fera plus de 32 000 orphelins. Par ailleurs, environ 1 million d’enfants sont exploités chaque année par l’industrie du sexe, qui pèse plusieurs milliards de dollars.

Environ 246 millions d’enfants sont victimes d’exploitation par le travail. 75% d’entre eux se trouvent dans des environnements très dangereux.

40 millions d’enfants orphelins et abandonnés vivent dans l’extrême pauvreté en Amérique latine.

Vous pouvez rejoindre la famille NPH

Notre travail est vital. Ensemble, nous pouvons sauver des vies.

Aidez-nous à mettre fin au cercle vicieux de la pauvreté et de l’abandon en donnant de l’amour, une famille et un avenir aux enfants d’Amérique latine et des Caraïbes.

Contactez-nous pour savoir comment rejoindre notre grande famille !