Une maison et une famille pour plus de 6400 enfants !

NPFS soutient un réseau de foyers en Amérique latine et aux Caraïbes. De plus en plus, NPFS dirige des programmes dans les communautés, soutenant les enfants au sein de leur propre famille.

Mais pour les nombreux enfants qui n’ont pas de famille, NPFS gère des foyers dans 9 pays : la Bolivie, la République dominicaine, le Salvador, le Guatemala, Haïti, le Honduras, le Mexique, le Nicaragua et le Pérou.

Ils sont situés à proximité des villes, ce qui facilite l’accès aux services et aux fournitures. En même temps, elles sont relativement isolées et ont de vastes terrains. Nos enfants bénéficient ainsi d’une sécurité et d’une sûreté qu’ils n’avaient peut-être pas connues avant de rejoindre la famille NPFS.

Un endroit où les enfants se sentent chez eux

Les garçons et les filles des foyers de NPFS sont orphelins, abandonnés ou défavorisés. Nombre d’entre eux ont subi des violences physiques ou verbales. Ils ont souvent vécu dans des conditions horribles. Il se peut qu’ils aient été déplacés d’un membre de la famille à un autre.

Comme tous les enfants, ils recherchent l’amour et la sécurité, un endroit où ils peuvent se sentir chez eux. Ils sont envoyés à NPFS par des membres de leur famille, des voisins ou des agences gouvernementales. Quand ils arrivent chez NPFS, leur âge varie de nouveau-né à adolescent. On leur explique qu’on ne leur demandera jamais de partir.

Les enfants des foyers NPFS ne peuvent pas être adoptés

Au lieu de cela, ils sont pris en charge avec leurs frères et sœurs et font partie intégrante de l’environnement familial stable et plus large de NPFS. Ils ont ainsi l’opportunité de se concentrer sur l’éducation et le développement personnel, sachant qu’un dispositif de soutien affectueux sera toujours présent pour eux.

Les enfants grandissent et apprennent dans leur culture ainsi que dans leur langue. Ils deviennent des citoyens actifs dans leurs propres pays. Nos foyers sont situés en Bolivie, en République dominicaine, au Salvador, au Guatemala, en Haïti, au Honduras, au Mexique, au Nicaragua et au Pérou.

La plupart des enfants sont en contact avec leur famille élargie

Des « Journées de Visiteurs » sont programmées pendant l’année où les enfants se réunissent avec leurs proches. Frères et sœurs plus âgés, oncles, tantes, cousins, et parfois un parent ou un grand-parent arrivent et passent la journée au sein de NPFS.

Habituellement, ils apportent de la nourriture et des boissons. Les adolescents plus âgés bénéficient régulièrement d’une journée de libre, pendant laquelle, s’ils le souhaitent, ils peuvent rendre visite à leur famille.

Pas d’âge limite pour quitter NPFS

Les enfants restent chez NPFS jusqu’à ce qu’ils se sentent prêts à vivre de manière indépendante. Certains enfants peuvent quitter NPFS et commencer à travailler après avoir terminé leurs études secondaires.

D’autres peuvent rester et fréquenter l’école secondaire, suivre une formation professionnelle ou étudier à l’université.

Un an de service familial, un moyen de rendre à la famille NPFS le soutien fourni par elle

De plus, lorsqu’un enfant a terminé ses études, ou peut-être avant de poursuivre des études supérieures, il est tenu de rendre à sa famille, le soutien qu’elle lui a apporté. Pour ce faire, les enfants accomplissent un an de service familial.

Dans la majorité des cas, ils retournent volontiers travailler avec de jeunes enfants, servir dans la cuisine, au bureau, à l’école ou à la ferme. Pendant leur année de service, ils continuent d’être soutenus par NPFS.

Des milliers d’enfants de NPFS sont maintenant des adultes autonomes avec leurs propres familles

Un grand nombre d’entre eux sont devenus éducateurs, médecins, comptables, charpentiers, agriculteurs, mécaniciens, artistes, administrateurs et travailleurs sociaux. Certains travaillent pour NPFS dans l’un des 9 pays où nous avons des foyers.

Ayant appris les philosophies de partage et de restitution de NPFS, d’autres soutiennent l’association en parrainant des enfants, en organisant des collectes de fonds, ou en participant à des événements spéciaux et en servant d’ambassadeurs de l’organisation.

Les caractéristiques de nos foyers

Tous les foyers s’efforcent d’être autosuffisants et disposent de :

  • Espaces de vie
  • Cuisines et salles à manger
  • Chapelles
  • Cliniques
  • Écoles
  • Ateliers où les enfants peuvent apprendre des métiers tels que la menuiserie et la soudure
  • Fermes ou jardins pour produire de la nourriture pour les enfants, le personnel et les bénévoles

En savoir plus sur les foyers individuels de NPFS

Bien que toutes les maisons de NPFS soient guidées par les mêmes principes et les mêmes philosophies, les caractéristiques varient d’un site à l’autre.

Pour en savoir plus sur un foyer en particulier, cliquez sur le plan.

 

map of NPH homes

Aider les communautés locales

En outre, NPFS gère des programmes de sensibilisation qui, en 2016, ont fourni plus de 100 000 services aux communautés voisines.

Mexico Haiti Dominican Republic Guatemala Haiti El Salvador El Salvador Honduras Nicaragua Peru Bolivia